Gants de protection:
conception, fabrication et contrôle qualité

La conception et le contrôle qualité des gants représentent la valeur ajoutée de notre organisation, engagée dans l’amélioration continue de notre gamme de produits. Le Service technique dispose d’un laboratoire des plus récents, avec ses instruments de tests mécaniques, chimiques et de simulation des conditions d’utilisation pour les vêtements de protection et les gants.
Nous pouvons déterminer les performances des matériaux afin de vérifier qu’ils sont adaptés à leur emploi et assurer leur conformité et leur résistance, ainsi que leur durabilité.
Notre Laboratoire utilise des équipements et des procédures approuvés par l’Organisme notifié CTC de Lyon (n°0075) qui atteste l’aptitude de notre laboratoire à émettre des rapports d’essais (EN388:2004; EN420:2010) formellement approuvés par l’Organisme Notifié.


Notre laboratoire est capable de vérifier la conformité aux normes:

UNI EN 420:2010 prescriptions générales pour les gants

UNI EN 388:2004 ants de protection contre les risques mécaniques

En accord avec la norme EN 420:2010, notre laboratoire est équipé pour effectuer les essais suivants:
Test laboratorio THICKNESS Guanti di protezione

On vérifie la correspondance avec la longueur du gant aux dimensions définies conformément à la norme EN420.

pH-mètre

La mesure du pH s’effectue sur un extrait aqueux. Un morceau de cuir est réduit en poudre et mélangé avec de l’eau déminéralisée. Cette solution est agitée mécaniquement pendant 6 heures et filtrée avant l’analyse. Le pH-mètre est calibré à chaque utilisation: la valeur du pH des gants doit être comprise entre 3,5 et 9,5.

Photo-mètre
La même solution utilisée pour la détermination du PH est analysée afin de détecter, au moyen d’une analyse chimique spécifique, la présence de CrVI. Au cas où le résultat est positif, on procède à l’analyse quantitative par détection photométrique. Le contenu de chrome IV dans les gants en cuir ne doit pas être au-dessus de 3 mg/Kg.
La dextérité est testé en prenant entre l’index et le pouce d’un cylindre métallique destiné à trois fois de suite, sans incertitudes, à moins de 30 sec. Selon le diamètre du cylindre est définie comme étant le niveau de dextérité qui varie d’un minimum de 1 à un maximum de niveau de dextérité cinq.
Pour la norme EN 388:2004, notre laboratoire est équipé pour effectuer les essais suivants:
Abrasimètre Martindale

Des disques du matériau à tester (tissu/cuir) sont mis en rotation contre un abrasif défini par la norme, sous une pression de 9 kPa:
la résistance à l’abrasion est déterminée par le nombre des cycles nécessaires jusqu’à la rupture (formation d’un trou à travers le matériau).
Quatre échantillons sont testés simultanément, chacun est préparé et monté séparément au-dessous d’une plaquette (tête rotative). L’abrasif contre lequel les échantillons sont mis en rotation avec un mouvement elliptique (Mouvement de Lissajous) est placé sur des plaques circulaires.
Dans la mise à jour 2016 de la Norme EN388, le modèle Klingspor PL31B, grain 180 a été imposé.

Les gants Safety Systems sont testés et certifiés avec ce papier abrasif depuis 2014.

Machine de test pour la résistance à la coupure

La mesure est basée sur la comparaison entre les résultats obtenus à partir d’un échantillon de contrôle (tissu témoin) et ceux obtenus pour l’échantillon d’essai.
Une lame circulaire, ayant un mouvement de rotation alternatif et un mouvement linéaire, est placée au-dessus de l’échantillon, avec une masse de 5 N. Un compteur électronique mesure le nombre de cycles (en dixièmes de cycle) avant que la lame ne touche le caoutchouc conducteur situé au-dessous de l’échantillon. A ce moment-là, un circuit électronique arrête automatiquement la machine.
La détermination du niveau de performance est obtenue par l’application d’une formule mathématique définie par la norme

EN388:2016 Resistenza al taglio: integrazione del metodo EN ISO 13997 ed utilizzo dell’apparecchiatura TDM-100 (Tomodynamometer).
Il TDM utilizza una lama dritta al fine di effettuare un taglio lineare attraverso il provino. Il principio di questo test è la variazione del carico (peso) applicato alla lama per provocare il taglio, con un singolo movimento. Più precisamente, durante 4 serie da 5 tagli (20 prove) viene individuato il peso (Newton) necessario a tagliare il provino. I livelli di resistenza al taglio misurati secondo il test EN ISO 13997 vengono indicati con 6 lettere da A a F, come indicato nella tabella, per evitare confusione con i livelli numerici della norma EN388:2003.

Catalogo ITA Lanzi 2017_OK __ottimizzato x mail.pdf

Nella norma EN388:2016, il test secondo la ISO 13997 è stato inserito in aggiunta alla prova di taglio della EN388:2003 per i guanti che contengono materiali fortemente abrasivi. Il Coup Test verrà ancora utilizzato e sarà a discrezione del produttore mostrarne il risultato (1-5) oppure sostituirlo con una “X”. Nel periodo di transazione normativa i guanti già certificati secondo la norma EN388:2003 restano conformi alle Certificazioni CE in vigore.

Dynamomètre

La résistance à la déchirure est définie comme la force requise pour déchirer un échantillon standard défini par la norme.
L’essai est effectué au moyen d’une machine de traction équipée d’un système à faible inertie qui mesure la force.
Cet instrument est utilisé pour déterminer la résistance à la déchirure du matériel à tester, tissu, cuir, ou support enduit.
De même l’allongement et la résistance à la traction des fils peuvent être testés en utilisant des outils appropriés.

Dynamomètre avec outil Persoz

Un disque d’un diamètre de 40 mm est prélevé dans la paume du gant. L’échantillon est fixé dans le dispositif avec la surface extérieure exposée à une pointe en acier (définie par la norme) qui le force à vitesse constante jusqu’à traverser le matériau. La force nécessaire (en Newton) pour percer le spécimen est enregistrée.

 
Toujours prêt à répondre
à toute question ou demande,
juste un message simple